Réseau Bastille international,international-recent Appel aux citoyens de la Fédération de Russie

Appel aux citoyens de la Fédération de Russie

Alexander Skobov, Igor Yakovenko, Maxim Reznik, Igor Eidman :

 Pour le démantèlement complet de la Russie nazie

Le régime de Poutine a plongé la Russie dans la saleté et le déshonneur. Après avoir piétiné la Constitution, les lois et les droits des citoyens, il a lancé une guerre agressive, invasive, méprisable et criminelle. Ni l’Ukraine ni l’OTAN n’ont attaqué la Russie et n’avaient l’intention de le faire. La seule raison de cette guerre est l’obsession maniaque des dirigeants russes pour l’expansion illimitée de leur pouvoir. Ils mènent une guerre pour affirmer leur “droit” à dicter leur volonté aux autres nations.

En attaquant l’Ukraine, la kleptocratie du Kremlin a déjà tué des centaines de milliers de personnes. Des défenseurs ukrainiens de leur pays et des civils, dont plus d’un demi-millier d’enfants. Mais les Russes transformés en envahisseurs et en occupants par le Kremlin, qui ont trouvé leur fin ignominieuse en Ukraine, ont également été tués par ceux qui les y avaient envoyés.

Le régime de Poutine a ramené en Europe un bain de sang, une souffrance et un chagrin qu’elle n’avait pas connus depuis Hitler. Le régime de Poutine est le régime du nouvel Hitler. Son idéologie, que beaucoup appellent le “Rashisme”, est une forme d’idéologie nazie adaptée aux conditions de l’ère post-industrielle.

Cette idéologie nie la subjectivité des peuples et des nations, leur égalité, la démocratie, la priorité des droits de l’homme et l’État de droit en tant que tels. Elle repose sur le concept purement nazi de l’exclusivité de la soi-disant “civilisation russe” et de sa supériorité sur le “monde occidental”. Le caractère purement nazi du régime de Poutine est mis en évidence par la déclaration selon laquelle les Ukrainiens sont une “sous-nation” erronée et par le fait qu’il s’est donné pour mission de modifier par la force leur identité nationale et culturelle.

Comme le régime hitlérien, le régime nazi de Poutine cherche à renverser les limites légales et morales de la violence et de la cruauté développées par l’humanité, à établir la “loi de la jungle” avec sa permissivité de la force. Il détruit l’ordre international qui assure la stabilité et la sécurité, replongeant le monde dans l’archaïsme et la sauvagerie. Il fait peser sur la civilisation la même menace mondiale que le régime hitlérien.

Aujourd’hui, l’Ukraine est devenue un champ de bataille mondial entre la civilisation et la barbarie, entre la liberté et la tyrannie. C’est une guerre pour l’ordre mondial futur, pour le mode de vie, pour les valeurs. C’est une guerre existentielle dans laquelle, d’un côté, se trouvent ceux qui sont convaincus qu’il est possible d’attaquer, d’assujettir, de voler, de tuer et de démembrer leurs voisins. Et de l’autre côté, il y a ceux qui croient que ce n’est pas permis, qu’il n’est pas permis de prendre la propriété d’autrui. Il est impossible de trouver un compromis entre eux.

Nous, citoyens de Russie, sommes en faveur d’un monde dans lequel il est impossible de prendre ce qui ne nous appartient pas. Dans lequel les peuples et les nations sont égaux et peuvent vivre sans “maîtres”, qu’ils soient nationaux ou étrangers. Dans lequel ils choisissent librement leurs dirigeants, leurs amis et leurs alliés. Pour y parvenir, nous pensons qu’il faut

1. le rétablissement inconditionnel des frontières internationalement reconnues de l’Ukraine en 2013. Le refus inconditionnel de la Russie de toute tentative de dicter la politique étrangère, de défense et intérieure de l’Ukraine. Y compris la politique linguistique et culturelle.

2. L’indemnisation de l’Ukraine par la Russie pour les dommages qui lui ont été infligés pendant la guerre, dont le montant doit être déterminé par une conférence internationale représentative.

3. Traduire devant un tribunal international les dirigeants militaires et politiques actuels de la Fédération de Russie, dirigés par Poutine, pour avoir commis des “crimes contre la paix” en déclenchant et en menant une guerre d’agression en Ukraine.

4. Dénucléarisation de la Russie (élimination de son arsenal nucléaire). Le chantage systématique à la première frappe nucléaire exercé par de hauts représentants du régime de Poutine (y compris Poutine lui-même) ne doit pas rester sans conséquences.

5. Déverticalisation et désimpérialisation de la Russie. Son rétablissement en tant que confédération volontaire de ses territoires constitutifs, qui conservent le droit de se retirer de la confédération. Une redistribution radicale des pouvoirs de l’exécutif vers les organes représentatifs du pouvoir d’État à tous les niveaux.

Cela ne peut être réalisé que par une défaite militaire du régime de Poutine et son renversement. Nous rejetons catégoriquement les tentatives de “geler le conflit” dans son état actuel. Cela ne fera que légitimer l’agression et l’annexion comme moyen d’atteindre des objectifs politiques et finira par enterrer l’ordre juridique international. Nous rejetons les tentatives visant à trouver une sorte de compromis avec le régime de Poutine qui tienne compte de ses “préoccupations”. Un agresseur qui a violé toutes les normes internationales et porté atteinte à l’avenir de l’humanité ne devrait rien obtenir.

Nous demandons aux dirigeants occidentaux de mettre fin à la politique consistant à éviter “l’escalade du conflit”. Cette politique ne fait que permettre à Poutine de faire chanter l’Occident avec cette même “escalade” dans l’espoir de le contraindre à une “capitulation géopolitique”. Tout ordre juridique international ne tient que tant que celui qui le viole reçoit une réponse collective. Tant que ses cofondateurs sont prêts à se battre pour lui.

Nous exigeons une expansion de principe de l’assistance militaire à l’Ukraine jusqu’à la participation directe des troupes de l’OTAN à des opérations de combat. L’Ukraine doit recevoir des garanties de sécurité contraignantes dès maintenant, et non après la fin de la guerre.

Nous appelons les dirigeants occidentaux à mettre de côté leurs craintes quant à une éventuelle désintégration de la Fédération de Russie à la suite de la chute du régime. Aucune “conséquence douloureuse” ne l’emportera sur le danger de maintenir un État impérial qui reproduira l’agressivité et le revanchisme. Soit la Russie devient confédérale, démocratique et “pro-occidentale”, renouant avec ses racines européennes, soit elle doit disparaître en tant qu’entité à part entière.

Nous saluerons le renversement de la dictature de Poutine, quel que soit le groupe qui procédera à ce renversement et quels que soient les moyens qu’il utilisera. Mais il ne nous suffit pas de remplacer le dictateur ou quelques-uns de ses hommes de main les plus proches. Nous sommes en faveur d’un changement radical des “élites” corrompues de Poutine. Elles doivent partir et répondre de leurs actes, ne serait-ce qu’en perdant leur richesse et leur statut. Ce n’est qu’ainsi qu’il sera possible de démanteler le système tyrannique et agressif.

Nous saluons toute forme de résistance à l’agression de Poutine. Du simple refus de soutenir publiquement le régime au refus de servir dans l’armée, en passant par la transmission de renseignements à l’Ukraine et l’adhésion à l’AFU.

Dans le contexte du bain de sang déclenché par le régime en Ukraine et de l’élimination des dernières possibilités de protestation légale en Russie, nous considérons qu’il est hypocrite de déclarer que la violence est inadmissible pour faire face à ce régime. Si nous reconnaissons inconditionnellement le droit de l’Ukraine à une réponse armée à l’agresseur, nous reconnaissons également le droit des citoyens russes à une lutte armée contre la dictature de Poutine.

Nous ne pensons pas, cependant, que la protestation pacifique publique contre la guerre et la dictature ait perdu son sens. Mais il n’existe pas de moyens sûrs d’exprimer son désaccord. Toutes peuvent entraîner des conséquences répressives d’un type ou d’un autre. Pour faire face au mal absolu du régime de Poutine aujourd’hui, il faut être prêt à sacrifier son bien-être, sa carrière, sa liberté, voire sa vie. Pour le bien de notre monde, dans lequel les théâtres, les hôpitaux, les écoles et les tours d’habitation ne peuvent pas être bombardés. Dans lequel on ne peut pas prendre ce que l’on ne veut pas.

Nous n’accepterons pas que Poutine ait détruit ce monde qui est le nôtre. Nous nous battrons pour le reconstruire. Nous n’avons pas besoin d’un monde avec Poutine. Nous proposons aux citoyens de la Fédération de Russie qui partagent notre point de vue de se considérer comme des membres du Front de résistance anti-Poutine.

Victoire pour l’Ukraine, liberté pour la Russie !

13 commentaires sur “Appel aux citoyens de la Fédération de Russie”

  1. Excellent site. Plenty of helpful information here. I am sending it to a few friends ans also sharing in delicious. And certainly, thanks to your sweat!

  2. What Is Exactly Emperor’s Vigor Tonic? Emperor’s Vigor Tonic is a clinically researched natural male health formula that contains a proprietary blend of carefully selected ingredients.

  3. Hello there! This is kind of off topic but I need some help from an established blog. Is it hard to set up your own blog? I’m not very techincal but I can figure things out pretty fast. I’m thinking about creating my own but I’m not sure where to begin. Do you have any tips or suggestions? With thanks

  4. Hi, Neat post. There is a problem with your site in internet explorer, would test this… IE still is the market leader and a huge portion of people will miss your wonderful writing because of this problem.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post