Réseau Bastille action,action-accueil APPEL pour le retour immédiat des enfants ukrainiens déportés en Russie

APPEL pour le retour immédiat des enfants ukrainiens déportés en Russie

page1image66340608 page1image66343856

Mobilisons-nous partout le 20 Novembre !

Le 20 novembre est la Journée mondiale des droits de l’enfance, célébrée chaque année à la date qui fut celle de l’adoption par l’ONU, en 1989, de la Convention internationale des droits de l’enfant dont le régime russe transgresse quotidiennement les dispositions. Cette date est pour nous l’occasion d’alerter encore une fois sur le sort des dizaines de milliers d’enfants ukrainiens kidnappés par les troupes d’occupation russes, depuis 2014 et plus encore depuis l’invasion à grande échelle de février 2022.

Ces enfants ont été et sont encore arrachés à leurs familles ou aux institutions qui en avaient la garde, déportés sur le territoire de la Fédération de Russie, privés de leur état- civil et russifiés de force, souvent adoptés par des familles russes à la faveur d’une loi récente (30 mai 2023) qui instaure une procédure expéditive en 24 heures.

Malgré un accès difficile à l’information, car le gouvernement russe efface systématiquement la trace de ces rapts, les autorités ukrainiennes ont à ce jour recensé précisément près de 20.000 enfants volés, mais leur nombre est vraisemblablement de l’ordre de 200 000 alors que le régime de Vladimir Poutine a déclaré en « accueillir » plus de 700 000.

Parmi les nombreux crimes de guerre commis par les troupes d’invasion russes, ces déportations massives d’enfants constituent, selon le droit international, un crime génocidaire qui vise la destruction et l’extinction de l’Ukraine comme nation. La Cour pénale internationale a d’ailleurs émis un mandat d’arrêt pour crimes de guerre à l’encontre de Vladimir Poutine et de Maria Lvova-Belova, sa commissaire aux droits de l’enfant, très activement impliquée dans ces enlèvements.

Les efforts conjoints des autorités ukrainiennes et des ONG qui mènent un travail d’identification et de localisation des victimes de ces kidnappings, ainsi que des parents décidés à retrouver coûte que coûte leurs enfants ont permis, à ce jour, de rapatrier environ 300 enfants malgré l’obstruction et les dénégations du régime russe. Celui-ci refuse en effet de laisser intervenir la Croix-Rouge internationale et l’Unicef.

Plus le temps passe, plus il devient difficile de retrouver ces enfants dispersés dans diverses régions russes et dont le nom a souvent été changé.

Plus le temps passe, plus s’amenuisent les chances de leur permettre de retrouver leur famille.

En France aussi le 20 novembre 2023 doit être une grande journée de mobilisation
dédiée au sauvetage des enfants ukrainiens volés
et à leur retour en Ukraine !

page1image49957104

À l’échelle internationale, un groupe d’action, « Bring Kids Back UA », vient d’être créé en liaison avec la présidence ukrainienne et Mme Daria Guerasimchuk, médiatrice du gouvernement ukrainien pour les enfants enlevés.

La France doit s’inscrire activement dans cette démarche et dans le droit fil de la résolution 95, votée au Sénat le 17 avril 2023, condamnant la déportation d’enfants ukrainiens par la Fédération de Russie et invitant le gouvernement français «à lancer une initiative diplomatique internationale en faveur des enfants ukrainiens afin de faire pression sur les autorités russes pour qu’elles permettent aux organisations humanitaires internationale et en particulier aux instances des Nations Unies d’avoir accès à ces enfants sur le territoire russe et dans les zones contrôlées par la Russie ».

Le Président Emmanuel Macron s’est exprimé le 17 octobre 2023 à l’ouverture du Conseil de l’Europe à Reykjavik en exigeant que la Fédération de Russie rende les enfants déportés à l’Ukraine.

Il faut maintenant agir !

Nous demandons au gouvernement français et à la représentation nationale de tout mettre en œuvre pour la création d’un Comité qui agisse pour le retour des enfants déportés, en liaison avec la plate- forme internationale Bring Kids Back UA initiée par la Présidence ukrainienne.

Déjà, l’association Pour l’Ukraine, pour leur liberté et la nôtre a été à l’initiative d’une action en direction de la Cour pénale internationale et d’une campagne à laquelle toutes nos associations se sont jointes.

À Paris, le 20 novembre 2023,

nous organisons ensemble une marche

qui partira de la place de la Bastille

à 18 heures

Dans plusieurs régions et villes, des mobilisations auront lieu ce jour- là pour dénoncer ce crime et réclamer le retour des enfants déportés.

Union des Ukrainiens de France – Pour l’Ukraine, pour leur liberté et la nôtre – Kalyna –Association des femmes ukrainiennes de France – école ukrainienne de Paris – Unis pour l’Ukraine – Comité français du Réseau européen de solidarité avec l’Ukraine – Ukraine CombArt – Russie Libertés – Mémorial 98

Et de nombreuses autres associations

page2image50063936 page2image50063520 page2image50060816 page2image50062688 page2image50061648 page2image50061856 page2image50061024

6 commentaires sur “APPEL pour le retour immédiat des enfants ukrainiens déportés en Russie”

  1. Thank you for sharing excellent informations. Your web site is so cool. I am impressed by the details that you have on this site. It reveals how nicely you perceive this subject. Bookmarked this website page, will come back for more articles. You, my pal, ROCK! I found simply the information I already searched everywhere and simply couldn’t come across. What a great site.

  2. Have you ever thought about including a little bit more than just your articles? I mean, what you say is important and all. But imagine if you added some great images or videos to give your posts more, “pop”! Your content is excellent but with pics and clips, this site could certainly be one of the best in its field. Amazing blog!

  3. Throughout the great pattern of things you secure a B+ for hard work. Where exactly you actually lost me was first on all the details. You know, as the maxim goes, details make or break the argument.. And that couldn’t be more tr