Réseau Bastille action-accueil Etat d’urgence populaire

Etat d’urgence populaire

En France,la dissolution de l’Assemblée nationale est ce qui fait événement dans cette période d’élections européennes.

Bien sûr, il faudra  analyser en détail les résultats européens, se pencher sur le cas Melloni en Italie dont le fascisme dure et s’adapte, examiner la percée verte et rouge en Scandinavie et le tableau sombre de la composition de la nouvelle assemblée européenne ainsi que les conséquences politiques qui en découlent.

Parfois la décision solitaire d’un homme placé là où il détonne peut bouleverser le cours  de l’histoire. Les dirigeants des partis de gauche y compris des membres de LFI se rencontraient depuis des mois pour préparer 2027 ;  les milieux d’affaire discutaient avec le RN dans la même perspective. Macron a cassé tous ces processus politiques et a instauré un état d’urgence politique, tout en plaçant la France sous le regard du monde.

Dans cette courte séquence de crise politique qui débouchera  inéluctablement en crise de régime, il faut revenir aux fondamentaux.

II y a danger. Le RN, tel un virus ,a investi toutes les couches de la société et se propage dans toutes les zones géographiques. 

La palinodie niçoise de Ciotti montre que le RN peut gouverner et être soutenu par davantage que l’aile droite de la bourgeoisie.

Urgence de la mobilisation, urgence de l’unité.

La déclaration de l’intersyndicale (moins FO) donne la base effective de la résistance. (Lire la déclaration plus bas sur notre site).Elle constitue la base programmatique de l’unité dont les partis de gauche devraient s’emparer pour la présentation de leurs candidats aux législatives.

L’appel  unitaire à manifester samedi , sur les bases du retrait des réformes (retraites, assurance chômage, immigration) et  sur celle de l’augmentation des salaires et des revenus peut permettre une réunification partielle du prolétariat. Il faut saluer cette initiative des syndicats qui, sans attendre les résultats des négociations des appareils politiques, organisent la riposte unitaire dans la rue. Cette capacité d’initiative des syndicats est précieuse dans cette période.

La décision des partis politiques de gauche de présenter un candidat unique dans les circonscriptions est aussi un point d’appui à la mobilisation.

Sur quel programme ? Un programme d’urgence, sauver la démocratie, combattre le racisme et l’antisémitisme, préserver les intérêts des salariés en appliquant les revendications des syndicats.

Dans tous les pays la question du programme de gouvernement se négocie après la victoire. Vouloir l’introduire en préalable est en fait un refus stratégique de l’unité. Nous savons que certains points ne peuvent souffrir de compromis (soutien à l’Ukraine, Cessez le feu à Gaza, libération des otages israéliens, condamnation du Hamas…) .

Il reste trois semaines 

– pour s’organiser à la base et faire campagne pour les candidats du  nouveau « Front populaire ».

       – pour contrôler que la volonté unitaire qui s’est exprimée dès les premiers résultats soit respectée .

Faire campagne c’est créer des comités de soutiens unitaires, c’est  convaincre les électeurs égarés de la nécessité du retour de la politique sur le terrain, dans la Cité.

C’est se réapproprier la politique.

Il reste trois semaines pour faire échouer ce qui est présenté comme inéluctable.

Contrecarrer les plans du RN et de la finance c’est une victoire.

Et sur cette victoire « partielle » peut se reconstruire une véritable politique de classe pour tous les exploités de cette société néolibérale.

Samedi 14h Place de la république à Paris. 

En province aussi. 

Tous dans la rue !!! .

La campagne pour l’unité contre le fascisme et les réformes néolibérales de Macron est en marche dans les quartiers, les villes, les campagnes.

Les partis qui se revendiquent de « gauche », les organisations de défense de la liberté et de la démocratie doivent se mettre au service de cette campagne.— 

4 commentaires sur “Etat d’urgence populaire”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post