Réseau Bastille action,action-accueil Les premières rencontres internationalistes organisées par la revue Adresses

Les premières rencontres internationalistes organisées par la revue Adresses

Samedi 25 et dimanche 26 mai se sont tenues au Maltais Rouge les premières rencontres internationalistes organisée par la revue Adresses ,internationalisme et démocratie.

Ces rencontres se situaient dans l’espace défini par l’Appel pour une gauche démocratique et internationaliste publié par Leftrenewall qui identifie des bornes politiques qui permettent de délimiter une pensée véritable de l’émancipation.

Cela est illustré par les thèmes des deux ateliers de ce week-end.

Solidarité́ avec les Palestinien·nes pour leurs droits : défis et perspectives (débat introduit par Fabienne Messica)

Ukraine : un peuple en résistance
(débat introduit par Patrick Le Tréhondat

Des lecteurs et des lectrices engagé.es et des militant.es de différentes sensibilités ont pu échanger en toute sérénité malgré des désaccords évidents dès qu’il s’agissait de condamner et de qualifier les massacres du 7 octobre commis par le Hamas. Mais la discussion a pu se dérouler en affinant les arguments et non en échangeant slogans et mots d’ordre comme bien souvent. L’ensemble de l’auditoire se retrouvant dans le soutien au peuple palestinien et dans la discussion sur les perspectives politiques possibles sans que personne ne prétende détenir la vérité sinon la solution. Les échanges restent ouverts et peuvent s’enrichir.

Le soutien à l’Ukraine contre l’invasion impérialiste russe ne fit heureusement pas débat, nombre des participant.es faisant partie du Réseau européens de solidarité avec l’Ukraine. L’exposé et la discussion qui s’en suivit portait non sur une reprise de gauche de l’analyse géopolitique « officielle »mais sur la double résistance des jeunes et de la classe ouvrière à l’invasion poutinienne et à la politique néolibérale à l’œuvre dans la société ukrainienne. Les résistances au sein de la société russe et des républiques asservies par Moscou, bien que les éléments d’analyse soient parcellaires ,n’ont pas été oubliées. De nombreuses informations ont été échangées et une politique véritablement de gauche a commencé à être cernée de manière plus lisible que dans la production habituelle.

La revue a sans doute réussi à ouvrir une réflexion internationaliste et à tracer certaines perspectives sinon révolutionnaires du moins émancipatrices au moment où la confusion et la division règnent dans la gauche et chez les « révolutionnaires ».

Certes, nous devons rester modestes malgré le succès d’audience de la revue et la qualité de ces rencontres mais nous sommes maintenant dans l’obligation de poursuivre sur ce chemin, en pérennisant la revue Adresses et programmant des prochaines rencontres à la fin de cette année.

Un compte rendu de ces rencontres sera rédigé et publié avec les deux introductions aux débats. Il existe aussi un enregistrement de nos rencontres disponible en s’adressant à :

Adresses.la.revue@gmail.com

4 commentaires sur “Les premières rencontres internationalistes organisées par la revue Adresses”

  1. L’internationalisme prolétarien c’est celui des Lénine, Trotsky, Luxemburg, Liebknecht, celui du refus des crédits militaires finançant une guerre impérialiste, TOUJOURS au détriment des peuples, la preuve avec les centaines de milliers de morts et blessés, tant ukrainiens que russes, les impérialismes occidentaux et leur agent Zelensky prêts à aller jusqu’au dernier soldat ukrainien, tout comme le mafieux Poutine, ancien KGBiste, pilleur de la propriété d’Etat et agresseur de l’Ukraine, jusqu’au dernier soldat russe !

    Avec les internationalistes ukrainiens et russes, “contre les nouveaux tsars, préparons un nouveau 1917”, meeting le 2 juin à Paris, Espace Charenton, 14h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post