Réseau Bastille international,international-accueil Les résistances à la guerre dans les républiques du Caucase

Les résistances à la guerre dans les républiques du Caucase

Pour info.

Plusieurs personnes ont été arrêtées au Bachkortostan, en Russie, alors que les manifestations de soutien à l’activiste emprisonné s’étendent à la capitale régionale.
10:19 am, January 19, 2024Source : Meduza

Des habitants d’Oufa, capitale de la République russe du Bachkortostan, ont manifesté vendredi en soutien à Fail Alsynov, un militant local de premier plan qui a été condamné à quatre ans de prison pour “incitation à la haine ethnique” en début de semaine, ont rapporté des médias russes indépendants.

Les chaînes Telegram SOTAvision et RusNews estiment qu’au moins 2 000 personnes ont participé à la manifestation. Pour compliquer les efforts des autorités visant à réprimer la manifestation, les participants ont effectué des danses en rond, évité de se regrouper dans une seule zone et marché d’un côté à l’autre pour rester en mouvement. Interrogés par la police, les manifestants ont déclaré qu’ils étaient venus voir le monument érigé par la ville en l’honneur du héros national du Bashkortostan, Salawat Yulaev.

Peu après le début de la manifestation, des agents anti-émeutes sont arrivés sur les lieux et la police a commencé à arrêter des personnes. Parmi les personnes arrêtées figuraient une femme portant une pancarte sur laquelle on pouvait lire “kara khalyk”, un homme portant le drapeau du Bashkortostan et deux personnes qui ont essayé d’arracher le porteur du drapeau à la police. Lorsque les manifestants ont bloqué la route pour empêcher la police de repartir avec les personnes arrêtées, la police anti-émeute les a obligés à s’écarter du chemin.

Il s’agissait de la troisième manifestation de soutien à Fail Alsynov au Bashkortostan au cours des cinq derniers jours. Le 17 janvier, environ 3 000 personnes se sont rassemblées dans la ville de Baymak pour l’audience de condamnation de Fail Alsynov. La manifestation s’est terminée par de violents affrontements avec la police qui ont conduit les autorités à ouvrir une procédure pénale pour “émeute de masse”.

2 commentaires sur “Les résistances à la guerre dans les républiques du Caucase”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Related Post